Le port des talons et la santé

Rendues indispensables à une tenue féminine chic et attirante, les chaussures à talons sont pour la plupart des femmes une habitude dont elles ne se passent plus. Si pour certaines, c’est une obligation, pour d’autres, c’est plus par fantaisie. Cependant, il faut savoir faire la différence entre les talons appropriés et ceux qui ne le sont pas.

L’abus des talons

Avant de chausser vos escarpins à talons hauts, sachez que s’ils sont perchés assez haut, tout le poids de votre corps sera supporté par la partie avant de vos pieds, ce qui engendrera quelques soucis de santé. Il ne faut pas croire que les effets se sentiront seulement aux pieds. Cela s’étend en effet aux genoux jusqu’aux hanches.
Sachez que le port en permanence de talons hauts va déformer la forme de vos orteils. Comme ils sont bloqués sur un laps de temps assez long en flexion, ils adopteront avec l’habitude l’image d’une griffe ou d’un marteau. Autre conséquence assez fâcheuse et inesthétique de l’a bus des talons est ce qu’on appelle le hallus valgus. Le gros orteil se déforme et se déporte vers l’extérieur du pied créant ainsi une grosse protubérance douloureuse.
En dehors des douleurs sur le devant du pied, les tendons peuvent aussi subir des inflammations. Quelques lésions aux genoux seront aussi à prendre en compte, notamment une détérioration de l’articulation. Il ne faut pas oublier que le port de talons hauts a aussi une incidence sur les hanches et la colonne vertébrale due au mauvais positionnent des membres inférieurs.

Les précautions à prendre

Si les talons hauts sont des accessoires de mode incontournable, il est cependant conseillé de faire preuve de prudence pour que la fantaisie ne nuise pas à la santé. Selon les podologues, la hauteur idéale pour les talons est de 3 cm. Cependant, beaucoup préfèrent les hauteurs pour plus d’élégance, malgré les conséquences, voici alors quelques conseils pour éviter les douleurs diverses.
Si vous devez absolument porter des talons hauts, optez pour les modèles à plateforme. Les chaussures compensées sont plus confortables. Pour cela, la différence entre le devant et l’arrière ne doit pas dépasser les 3 cm. Dans le cadre d’une fête ou pour le travail, trouvez toujours le temps de reposer vos pieds en vous asseyant quelques minutes. S’il est possible d’ôter les chaussures quelques instants, profitez-en pour poser vos pieds nus sur le sol et de bien étirer vos muscles.
Pour éviter les différentes douleurs lorsque vous portez des talons hauts, ne choisissez pas des chaussures trop étroites. Faites en sorte qu’en les essayant, vous pouvez faire bouger vos orteils et que vous sentez qu’elles sont confortables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *