Vivre le deuil au jour le jour, une thérapie ?

La perte d’un être cher est un moment très difficile pour les proches du défunt. Chaque personne vit cette situation à sa manière. Certaines préfèrent l’isolement, d’autres éprouvent de la colère ou refusent d’admettre la réalité. Ces réactions aident à éliminer la douleur petit à petit, c’est ce qu’on appelle faire le deuil. La personne endeuillée doit être soutenue pour mieux orienter ses sentiments, c’est ce qui permet d’avancer dans la vie quotidienne même si la séparation est très douloureuse.

Comment vivre le deuil au jour le jour ?

Après l’accueil des présentations de condoléances et les cérémonies de funérailles, les proches vont affronter l’étape la plus douloureuse de la vie qu’on appelle la phase de deuil. Le deuil est l’ensemble des émotions qu’on ressent à la suite de la mort d’un être cher, généralement du chagrin, de la tristesse. Vivre le deuil au jour le jour est un processus qui peut aider à la cicatrisation de la douleur psychique. Cependant, il est important de se faire accompagner pour que le processus se dirige vers la guérison.

Durant cette épreuve, les personnes endeuillées ne se sentent pas toujours à la hauteur pour s’occuper de toutes les procédures avant et pendant l’enterrement, c’est pourquoi les professionnels proposent leur aide. Contactez un organisateur de funérailles discret mais efficace pour vous sentir vraiment épaulé. Vous pouvez lui confier les obsèques, la mise en place de marbrerie et d’articles et même l’entretien de la tombe.

Depuis 1978, la société Sully Funéraire PEZIN à Chatillon-sur-Loire est à votre disposition pour vous fournir des services funéraires qui répondent à vos besoins. Elle vous accompagne tout au long du processus de deuil grâce à ses conseillers funéraires. Ils sont à votre écoute tous les jours, à n’importe quelle heure, grâce à leur prestation de permanence téléphonique. Divers services sont disponibles pour vous ôter les soucis de logistique comme le nettoyage ou le transport du corps.

Les 5 étapes de la période de deuil

Faire face au décès d’un être aimé est une épreuve très difficile. Même si la perte est très douloureuse, il faut aller de l’avant et vivre le deuil au jour le jour. Comme dit Christophe Fauré, le deuil ne se porte plus, mais on le vit. Cela peut aider la personne affligée à affronter la vie de tous les jours. Le deuil peut se présenter sous différentes situations : deuil après la mort d’un être cher, à l’approche d’une fin de vie, à cause d’une séparation, etc. Chaque personne vit son deuil à sa manière. Certaines acceptent la perte et font face à la douleur, d’autres préfèrent s’isoler et ne pas s’ouvrir sur leurs sentiments, d’autres encore se rebellent ou font du déni. Ces derniers cas peuvent entrainer une dépression chez la personne si elle n’est pas accompagnée dans cette épreuve.

Pour aider à mieux vivre leur deuil, les personnes doivent connaitre le processus.

  1. La sidération, du déni et du choc

Ces réactions sont normales après l’annonce du décès.

  1. La colère et la culpabilité

C’est la période la plus douloureuse, car la personne reconnait que la perte est bien réelle et il se peut qu’elle sombre dans la consommation de drogues ou d’alcool.

  1. Le marchandage

La personne ne comprend plus la situation et n’accepte pas la perte. Elle est aussi appelée l’étape de négociation, car c’est qu’on se cherche les causes et les responsables de la tragédie.

  1. La dépression

Phase la plus longue et la plus difficile. La personne est dans un état dépressif même si elle accepte enfin la réalité. Elle peut tomber malade, être victime d’insomnie, de maux de tête ou d’estomac, etc.

  1. La reconstruction

C’est la dernière phase du processus de deuil quand on accepte enfin de continuer à vivre en étant conscient que l’être aimé ne sera plus présent. On a la force de se tourner vers de nouvelles perspectives, etc.