assurance vie

Assurance vie : ce qu’il faut savoir avant de souscrire

Lorsqu’on commence à se poser des questions sur son avenir et sa retraite, on pense tout de suite au type d’épargne ou de placement à faire. L’objectif des particuliers est le plus souvent de bénéficier d’un revenu supplémentaire durant leur vieux jour. L’une des solutions pour y parvenir est de souscrire une assurance vie. Mais avant de signer, il existe plusieurs points essentiels qu’il convient de connaître.

Qui peut souscrire à une assurance vie ?

En règle générale, tout le monde peut souscrire une assurance vie. Des mesures de protection sont toutefois prévues pour les mineurs non émancipés. Il ne peut contracter seul une assurance vie. Son représentant légal ou les personnes qui exercent l’autorité parentale sur lui doivent le représenter.

Un majeur placé sous tutelle doit obtenir une autorisation du juge des contentieux de la protection pour en souscrire une.

Une autre exception concerne le majeur sous curatelle, il ne peut signer un contrat d’assurance vie qu’avec l’assistance d’un curateur. Autrement, celui-ci sera considéré comme nul.

En dehors de ces cas, une assurance vie est ouverte à tous ceux qui souhaitent épargner pour leur avenir.

Les différents types d’assurance vie

En fonction de leur besoin, les particuliers peuvent choisir entre plusieurs contrats. Premièrement, il y a ce qu’on appelle les contrats d’assurance vie type épargne. C’est une solution pour permettre au souscripteur de se constituer un capital. Il peut alors désigner un bénéficiaire à qui le transmettre le jour de son décès.

Deuxièmement, on a les contrats d’assurance temporaire décès. Ils dépendent de la durée de la vie humaine. Il permet aux personnes choisies par l’adhérent de percevoir une rente en cas de décès de l’assuré pendant la durée du contrat.

Vous avez également les plans d’épargne retraite assurance. Initié par la loi PACTE, il offre la possibilité d’épargner tout au long de sa carrière professionnelle pour préparer sa retraite.

L’assurance obsèques est aussi une autre forme d’assurance vie. Le principal objectif de ce contrat est d’économiser pour financer les funérailles du souscripteur.

souscrire à une assurance vie

Le fonctionnement de l’assurance vie

Lors de la souscription d’une assurance vie, l’épargnant s’engage à verser des cotisations de manière périodique. Les conditions pour le paiement et l’indemnisation assurance-vie sont prévues dans le contrat. À noter que le mode de calcul des intérêts dépend du type de support choisi pour faire fructifier l’épargne.

Les assureurs proposent plusieurs supports à savoir :

  • Un contrat euros
  • Unités de compte
  • Multi-supports.

En ce qui concerne le versement des primes, les adhérents ont 3 possibilités. Ce sont notamment :

  • La prime unique : elle est réalisée au moment de la souscription
  • Les primes périodiques : les moments du paiement sont prévus dans le contrat
  • Les primes versements libres : elles se font en fonction de la capacité de l’assuré.

Il convient de préciser que les compagnies d’assurance facturent à leurs clients des frais pendant toute la durée du contrat. Ce sont notamment les frais de :

  • Dossier,
  • Entrée,
  • Gestion,
  • Arbitrage.

Pour ce qui est du taux de rémunération ou d’indemnisation de l’assurance vie, il est fonction du support sélectionné lors de la souscription. À noter qu’en cas de besoin, on peut retirer son argent avant la fin du contrat.