C’est bientôt l’hiver ! L’entretien de votre chaudière !

 

L’automne et son lot de feuilles mortes est bel et bien présent, prélude à l’hiver qui arrive à grands pas. Une maison indépendante n’est pas tributaire du chauffage central. Aussi, il faudra penser à faire ramoner tous les conduits de cheminée et de poêles mais également ceux des chaudières fonctionnant au bois ou au gaz…conformément au Règlement Sanitaire.

Suivre la loi

Il est stipulé que tout propriétaire, d’une poêle ou d’une cheminée, a l’obligation de procéder au ramonage de son installation. Des suies et des dépôts peuvent engorger le tubage et les parois de la cheminée. Si, la fumée n’est pas correctement évacuée, elle peut se répandre à l’intérieur de l’habitat. Les incendies et les intoxications encourus sont des risques à ne pas négliger, notamment dus au dégagement de gaz du monoxyde de carbone.

Un certificat de ramonage est attribué au locataire ou au propriétaire, une fois l’intervention du professionnel terminée. Il en profitera aussi pour vérifier l’étanchéité du tubage, le tirage et le diamètre. Des pénalités peuvent s’appliquer si la réglementation n’a pas été respectée.

Quelques conseils pour l’entretien de la chaudière

La maintenance prolonge la durée de vie de votre chaudière et le rend moins énergivore.

Un circuit de chauffe nécessite d’être désencrassé et dépoussiéré. En le démontant, un spécialiste du chauffage saura faire une révision ou un diagnostic adéquat. Si les pièces et les éléments de chauffe sont usés, leur réparation ou leur remplacement est nécessaire.

Quelques petits gestes suffisent au bon fonctionnement de sa chaudière à bois ou de sa poêle à granulés. En aspirant l’intérieur du corps de chauffe et en y passant régulièrement une éponge humide, on désincrustera tous les résidus.

Le brûleur étant l’élément principal de l’appareil, on fera attention à ce qu’il ne soit pas bouché. De même, la vidange régulière du cendrier évite l’accumulation des cendres.

Des réglages optimisés pour la chaudière

Il est fort dommage de se retrouver avec une facture exhaustive durant la période de chauffe. Plutôt que de devoir régler son équipement tous les jours, il vaut mieux le faire une bonne fois pour toutes ! En demandant à un chauffagiste de se déplacer, la puissance de l’appareil sera parfaitement adaptée. Il ne faut pas que la chaudière soit surdimensionnée ou pas assez performante. Le réglage conseillé est évalué en moyenne à 1kW par m2 chauffé.

D’autre part, quelle est l’utilité des thermostats d’ambiance, des régulateurs d’ambiance et des programmateurs ? Les faire installer permet de se faciliter la vie. Du point de vue économique, ils permettent de réduire la facture de chauffage.

Avez-vous un week-end ou quelques jours de congé en vue ? Il faudra penser à mettre votre installation de chauffage en position hors gel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *