Mondial de l’auto 2016 à paris, les constructeurs français en première ligne

Le salon mondial de l’automobile.2016 tient  ses paris. C’est bien la rencontre des constructeurs, des concessionnaires, des acheteurs potentiels et du grand public connaisseur.     .

 Bien sûr, ici à la porte de Versailles, au sud de Paris, tout est question de nouveauté, de design, d’ergonomie. Mais aussi de puissance en chevaux vapeur et de vitesse. Tous les deux ans, ce rendez vous réunit les protagonistes de l’univers auto. Les designers et les ingénieurs rivalisent d’ingéniosité en style, en couleur et en confort.

Une réponse stratégique

 Cette année, les grands groupes comme Renault et Psa ont décidé de frapper fort et de séduire la clientèle nationale française lors de cet événement.  C’est une sorte de réponse à la fois commerciale et stratégique en l’absence à ce salon des grands constructeurs comme Ford, Mazda, Volvo, Alpine.

Même s’ils ont  leur stratégie de vente globale, les constructeurs français sont également jugés par leur capacité à être performant sur leur marché national.

Le segment des SUV fait fureur et Peugeot s’est mis dans  cette lignée avec les nouvelles générations 3008 II et 5008 II. Mais il ne faut pas oublier le Grand Scenic 4 et le quatrième opus de la Scenic court dévoilée à Genève récemment.  Comment passer à côté de la 3eme génération du C3 ou C3III et du majestueux concept CXperience.

Bolides pour les rallyes

Ce salon  est dédié certainement aux innovations comme le Peugeot 3008 DKR  destinée à remplacer  la 2008 DKR . Un bolide pour les rallyes.  Citroen a construit le Concept C3 WRC qui sera en ligne pour le championnat du onde des rallyes l’année prochaine. Du côté de Renault,  place aux nouveaux Clio, Koleos, Alaskan.  Ou encore les sandero et lancia restylées par Dacia.

Ce salon mondial de l’automobile est à visiter absolument. Posséder une neuve de son rêve c’est possible avec le crédit auto. Le premier salon de Paris a eu lieu en 1898. Et la tradition continue en mieux.

Un siècle  après

Après la crise pétrolière, ce salon a enclenché sa vitesse de croisière. Il a  lieu tous les deux ans  (les années paires), en alternance avec le salon de Francfort (IAA). Il est baptisé  le Mondial de l’automobile en 1988.

Des dizaines de constructeurs exposent dans ce salon. Il s’agit pour eux de présenter leurs nouveaux produits aux visiteurs, aux professionnels et aux médias.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *