moteur à eau

Comment fonctionne le moteur à eau ?

Avec des normes environnementales de plus en plus strictes en matière de pollution, le moteur à eau revient au centre des discussions. Effectivement, ce type de moteur représente-t-il l’avenir du transport ? Rien n’est moins sûr. Focus sur cette mécanique encore méconnue du grand public. Si actuellement les constructeurs ne jurent plus que par le développement des moteurs électriques, le moteur à eau peut être une alternative beaucoup moins couteuse.

Comment ça marche ?

Si vous ne le savez pas encore, le moteur à eau est d’une conception qui remonte au début des années 1900 ! À l’époque ce sont les ingénieurs français Paul Sabatier et Pierre Clerget qui ont l’idée de mettre au point le premier moteur à eau de l’histoire. Ainsi, le procédé a été perfectionné au fil du temps.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, l’ingénieur allemand W.Messerchmidt met le moteur à eau au cœur de ses concepts pour faire triompher l’Allemagne Hitlérienne. Dans les années 70, le moteur à eau était même envisagé en compétition. Engagée dans le Championnat du monde des rallyes, la firme Lancia a équipé l’une de ses Lancia Stratos d’un moteur à eau. Mais, c’est définitivement l’américain Paul Pantone qui donna ses lettres de noblesse au concept du moteur à eau.

Le moteur Pantone

Il s’agit là de la transformation d’un moteur thermique classique. En théorie, ce procédé peut s’appliquer sur un moteur diesel ou essence. L’objectif ? Parvenir à faire fonctionner un moteur à l’aide d’un mélange d’eau et de carburant. Ce sera l’hydrogène contenu dans l’eau qui servira de combustible.

En effet, le moteur ne tournera pas seulement avec de l’eau. Concrètement c’est une stratégie visant à optimiser la consommation du moteur et sa combustion en y injectant de l’eau. Attention, il faut faire la différence entre le moteur à eau et le moteur à hydrogène.

Ce type de moteur est-il viable ?

Pourquoi utiliser le moteur à eau ? Tout simplement parce que cela permet une meilleure combustion. C’est son meilleur atout. Rajouter à cela une consommation réduite du carburant traditionnel pour une meilleure autonomie. Cela se fait ressentir sur l’émission de Co2 de votre voiture. Un moteur respectueux de la nature ? Oui si vous y montez un kit HHO.

C’est une erreur de croire que vous n’allez plus jamais utiliser du carburant traditionnel. Vous allez-en utiliser, mais à des proportions beaucoup plus réduites ! Figurez-vous qu’un utilisateur de moteur à eau réduira de 15 fois sa consommation de carburant moyenne. Avec ce kit bien installé sur votre moteur, vous serez en mesure de démultiplier les kilomètres.

Que choisir entre le moteur électrique et le moteur à eau ?

Considérons le marché automobile : vous remarquerez tous qu’une voiture électrique coute parfois deux fois plus que son équivalent traditionnel (moteur thermique). Les véhicules électriques demandent également un cycle d’entretien très particulier. Sur ces deux points, l’achat d’une voiture traditionnel équipé d’un kit HHO s’avère alors plus rentable.

Les voitures électriques sont également plus polluantes qu’ils ne laissent paraitre. Effectivement, à ce jour le problème de recyclage des éléments de voitures électriques (batteries) demeure le cheval de bataille des écologistes.