analyse financière

Comment réaliser l’analyse financière d’une entreprise ?

Pour juger de l’état de santé d’une entreprise, il est nécessaire de faire une analyse financière de celle-ci. Et ce, principalement en matière de solvabilité et de rentabilité. Elle est souvent utilisée dans les projets visant à racheter une entreprise. Ou encore quand on veut ouvrir son capital social à de nouveaux investisseurs. Découvrez de manière globale l’objet et démarche de l’analyse financière d’une entreprise.

L’objet de l’analyse financière

Tout d’abord, l’analyse financière est un ensemble de moyens et d’outils permettant d’analyser et de juger l’état et les résultats financiers d’une entreprise. Elle débouche sur l’établissement d’un diagnostic financier qui permet d’identifier d’éventuelles pathologies. Ainsi, de proposer des recommandations en vue d’assurer la viabilité ainsi que le redressement de l’entreprise.

D’ailleurs, le champ d’application de cette étude déborde largement l’activité des analystes financiers. Ces derniers ont pour rôle de préparer la boîte à outils de l’analyse financière pour étudier la situation d’une entreprise. Ils anticipent aussi les perspectives d’évolution que l’entreprise propose. Les analystes financiers travaillent dans les banques, les sociétés de Bourse, les sociétés de gestion de portefeuilles ou les fonds d’investissement.

Toutefois, si ces derniers pratiquent l’analyse financière à titre principal, certains professionnels ou utilisent aussi ses instruments à titre circonstanciel. Ainsi, dans une banque, les gérants de portefeuille peuvent utiliser les outils et les résultats de l’analyse financière. Et ce, sans que cette dernière relève de leur responsabilité et compétence principales.

Les objectifs et la réalisation

Pour ce qui est des objectifs, l’analyse financière de l’entreprise doit permettre d’étudier de nombreux éléments. Il s’agit notamment du secteur, des risques encourus et de la stratégie de l’entreprise. Mais aussi sa capacité à générer des bénéfices, surtout pour apprécier le taux de rentabilité des capitaux investis. Sans oublier ses perspectives de croissance en termes d’activité et de profits.

Cependant, la réalisation d’une analyse financière requiert une bonne connaissance du marché visé. L’entrepreneur est généralement le mieux indiqué pour cela. De plus, il faut également des compétences particulières en analyse financière. Ici, c’est l’expert-comptable qui est le mieux positionné. L’analyse financière représente un grand enjeu, notamment pour un éventuel rachat. C’est pourquoi il est important d’être accompagné par un professionnel.

Les démarches de l’analyse financière

Il faut noter qu’une analyse financière ne se limite pas à l’étude du financement pour entreprise, mais c’est une tâche beaucoup plus large. En effet, il existe deux grandes parties dans l’analyse financière à savoir l’étude économique et l’étude financière. La première consiste à étudier le secteur économique de l’entreprise, sa stratégie et son positionnement par rapport à ses concurrents.

Les principaux éléments du diagnostic économique sont l’étude du marché dans lequel l’entreprise évolue. Il y a aussi l’analyse de la production de l’entreprise ainsi que l’analyse de la distribution. Par ailleurs, il est aussi important de vérifier l’actionnariat de l’entreprise, le comportement de la direction et les valeurs véhiculées. Après avoir analysé le secteur et la stratégie de l’entreprise, l’étude financière ou l’étude des chiffres peut commencer.

Tout d’abord, il faut prendre en compte les règles et les méthodes comptables de l’entreprise. Sans oublier les rapports des commissaires aux comptes pouvant contenir des informations importantes. Ensuite, le diagnostic financier peut commencer avec pour but d’analyser la formation du résultat, la structure financière et les actifs ainsi que de mesurer la rentabilité de l’entreprise.