Une maison écologique, la maison du futur !

Une maison écologique est une maison très performante en énergie. Elle est fabriquée avec des matériaux de qualité, recyclables, non polluants et respectueux de l’environnement. En plus de cela, ces maisons privilégient les ressources naturelles et renouvelables comme l’eau, l’air et le soleil. Elle garantit une vie saine et durable ainsi qu’un confort thermique optimal, été comme hiver. Toutes les maisons classées écologiques obtiennent une certification PEB. Pour l’obtenir, quelques conditions doivent être respectées.

Qui octroi le certificat PEB ?

Un certificat PEB est un précieux document dont vous aurez besoin dans toutes vos transactions immobilières, que ce soit une vente ou une location. Il n’est fourni qu’après un audit effectué par un certificateur peb à Bruxelles. Ce dernier est le seul interlocuteur qui a le droit de certifier un bâtiment et de fournir un document valide. Si vous voulez certifier une maison existante, vous devez faire une demande de permis d’urbanisme antérieure au 1er mai 2010 avant de faire appel à un certificateur. Par contre, pour les bâtiments neufs, que ce soit des appartements ou des maisons unifamiliales, il faut une demande de permis d’urbanisme postérieure au 1er mai 2010. L’audit PEB vise à évaluer la performance énergétique des bâtiments, c’est-à-dire la performance de leur enveloppe et des divers systèmes (ventilation, chauffage et eau chaude sanitaire). Après analyse des données, le certificateur agréé détermine les travaux à faire pour améliorer la performance de la maison. Pour une maison neuve, les données sont généralement analyser de suite avec un logiciel. Une fois le résultat obtenu, le certificateur octroi le certificat ou demande aux propriétaires de réviser quelques points.

Ce que le certificat PEB doit contenir

Comme ce certificat a un but informatif, il doit informer de la performance énergétique du bien sur une échelle allant de A à G. Bien que « A » présente un bien très économe, « G » signifie très énergivore. Le document doit par ailleurs afficher la date de l’audit, la date où le certificat n’est plus valide, la photo de l’habitation, le numéro du certificat, les données relatives au bâtiment, les données concernant le certificateur, la quantité d’énergie consommée par l’habitation et les suggestions pour réduire la consommation énergétique. Certains certificateurs mentionnent aussi le coût de l’intervention dans le document, même si ce n’est pas obligatoire. A noter que le certificat PEB est valable pour une durée de 10 ans. Comme le certificat PEB est la carte d’identité énergétique du bâtiment, les acheteurs s’en servent ainsi pour se renseigner davantage sur le bien en question. Pour les propriétaires, avoir ce document augmente leur chance de vendre ou de louer leur bien surtout s’il s’agit d’une maison ancienne. En général, des travaux de rénovation liés à l’isolation doivent être réalisés pour améliorer la performance énergétique des bâtiments traditionnels. Dans le cadre d’une maison ancienne, le certificateur réalise deux audits, dont le premier consiste à détecter les points faibles de la maison en termes d’énergie. Quant au deuxième audit, il permet d’évaluer la maison après les travaux de rénovation.

(Visited 19 times, 1 visits today)
Partager l'article sur :