Conseils d’entretien pour vos plantes en hiver

L’automne a déployé ses couleurs et l’hiver suivra de très prés … Les courbes de chaleur descendent progressivement, surtout la nuit. Dés maintenant, que peut-on faire pour son jardin et ses plantes ? Voici le point sur l’hivernage et les précautions à prendre.

 

L’acclimatation des plantes

Les conditions d’extérieur se durcissent, tant au niveau de la luminosité, du vent, qu’au niveau des températures. Les légumes et les plantes vont-elles les supporter ? En été, les végétaux étaient pleinement exposés  au soleil. Il s’agira maintenant de les épargner et de les acclimater.

Avant de rentrer les plantes pour la nuit, une petite recommandation sans user d’insecticide (savon ou en pulvérisation) ! Une petite douche tiède ôtera les indésirables : pucerons, tétranyques, cochenilles, mouches blanches, etc.

Les plantes s’adapteront petit à petit à cette transition. En les ressortant le matin et en les rentrant le soir, il faudra qu’elles trouvent leur équilibre. Durant ces 7 à 10 jours, il se peut que certaines plantes y laissent quelques feuilles … qui repousseront.

Le jardin potager et les arbustes seront recouverts. Pour cela, une toile de jute, de papier bulle ou un voile de protection seront utilisés. Et, on part de la base et on remonte vers la cime. Après leur emballage, les pots seront surélevés et posés sur un support afin qu’ils ne touchent pas terre.

 

Les soins d’entretien avant l’hiver

Afin de bien aborder l’hiver faut-il tailler ses plantes ? Planter, repiquer, transplanter, quels sont les travaux de jardinage recommandés ?

En vérité, très peu d’arbustes supportent d’être taillés ! Il vaut mieux donc ne pas y toucher, cela les fragilise, et laisser jouer les facteurs climatiques. Par contre le faire en printemps, mars-avril, leur redonnera de la vigueur. Certaines personnes coupent leurs vivaces à 15 cm du sol, cela dépend de quelles écoles et de quelles espèces.

Les haies et les buissons méritent aussi d’être taillés. Tout comme, on pensera à tondre le gazon début ou mi-novembre. Le but est d’éviter le pourrissement, la formation de mousse et de mauvaises herbes.

Débarrasser les végétaux des feuilles et des branches, mortes ou malades, leur permettra de repousser sur des bases saines en été.

Pour certaines plantations, les planter en hiver, fait accroître leur robustesse. C’est le cas pour les rosiers, les conifères et les arbres fruitiers. L’automne est idéal, en faisant pousser leurs racines puisque les mottes de terre seront encore molles. Il faudra aussi profiter de rajouter de l’engrais d’hiver, plus riche, à ces nouvelles plantes.

Il est temps de se mettre aux travaux de jardinage car cela représente du pain sur la planche !

(Visited 20 times, 1 visits today)
Partager l'article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *