Nage et course à pied font bon ménage

Les personnes qui aiment  courir mais qui  ressentent que leur corps n’arrivent pas à suivre la cadence.  Elles s’essoufflent rapidement au bout quelques minutes. Une demi-heure de course est intenable. Leurs poumons vont exploser.

Que faire dans ces conditions ?  Bien sûr, on leur recommandera de s’entrainer de courir sur des courtes distances. Mais il existe une autre astuce : marier la course et la natation. Vous courez trois fois par semaine ? Une séance de nage de 45 minutes suffit.

Il faut bien gérer sa respiration

Savez vous que la natation  cultive l’endurance et permet de gérer  la respiration ?  Oui grâce à la nage vous améliorez votre endurance, vous n’êtes plus prompts  à manquer d’air lorsque vous courrez. Et les muscles de vos membres inférieurs deviennent plus vigoureux/

La séance de nage doit être formelle. Il a  des règles à suivre. Il faut s’échauffer à sec au bord de la piscine et effectuer  les mouvements d’usage comme les cercles avec les bras et avec les bassins, les mains  sur les hanches et sans bouger les épaules.  Ressentez la chaleur avant de plongez dans  l’eau.

Toujours sous l’œil du maitre nageur

Sous l’œil du maitre nageur,  faites un crawl avec planche sur une longueur de 50 mètres.  Répétez ce mouvement pendant 5 fois et prenez votre respiration régulièrement.  Pour ensuite supprimer une respiration à chaque nouvelle répétition. Prenez 20 secondes de repos

Effectuez un crawl avec planche distance de 200 mètres et respirez tous les 5 mouvements. Tous les mouvements seront bien exécutés de manière ample. Reposez vous 30 secondes.

Il faut travailler l’endurance

Après le repos,  prenez le temps de glisser sur l’eau  par un crawl  avec planche sur 100 m puis une brasse sur 100 m et un crawl sur 100 m, le pendant ce trajet.

Pour avoir de l’endurance, échauffez-vous sur le bord de la piscine en faisant une petite course sur place pendant quelques minutes. Faites un crawl avec planche sur 50 mètres. Refaites le trajet 4 fois mais en augmentant la vitesse à chaque parcours.  Prenez  20 secondes de repos.

Faites un 100 mètres crawl avec planche. Faites cela 8 fois avec une cadence constante. C’est important pour garder un bon rythme cardiaque.  Vous pouvez refaire cet exercice si vous n’êtes pas fatigué. Reposez- vous et le lendemain, place à la course à pied.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *