Remplacer une dent manquante : une nécessité pour préserver sa santé

Avoir un joli sourire est un vrai atout de séduction. Ainsi, perdre une dent est une véritable tragédie pour les plus séducteurs. Cependant, remplacer une dent manquante n’est pas uniquement nécessaire pour des raisons esthétiques. La pose d’un implant dentaire permettra à la personne de rester en bonne santé.

Les conséquences de la perte d’une dent

Au-delà du fait qu’une personne édentée ne pourra plus esquisser un sourire, la perte d’une dent peut également avoir d’autres conséquences sur la santé. En effet, la zone qui supportait la dent sera tout d’abord touchée par une érosion osseuse. Les quenottes voisines vont ensuite essayer de combler cet espace vide, ce qui provoquera un problème d’alignement dentaire. Cela réduit considérablement les performances masticatoires de l’individu. Il ne mâchera plus efficacement la nourriture ingurgitée. Ainsi, des troubles digestifs plus ou moins graves se manifesteront. Chez les plus jeunes, cela favorisera même une malnutrition dans de rares cas.

Avoir une dent manquante augmente également les risques de caries et de parodontopathologie. Les restes d’aliments se fixeront  sur  la base des dents voisines. Ces zones sont assez difficiles à atteindre avec une brosse à dents classique. Sans des visites régulières chez un dentiste, du tartre s’y formera avant de causer une parodontite. Au fil du temps, l’infection évoluera jusqu’à ronger les os de la racine. Ainsi, on peut encore être victime d’un autre déchaussement dentaire.

Pour prévenir tous ces problèmes, il vaut mieux procéder à la pose d’un implant dentaire à Paris. Aujourd’hui, il s’agit d’une intervention très courante. Les chirurgiens-dentistes sont habitués à effectuer ce genre d’opérations chirurgicales. Les patients ne courent aucun danger.

Le déroulement de la pose d’un implant dentaire

Tout d’abord, le patient doit effectuer un bilan complet auprès de son médecin traitant d’autant plus s’il est diabétique. Le résultat des analyses permettra d’anticiper les complications. Néanmoins, il s’agit surtout de connaître les médicaments à prescrire après l’opération afin d’accélérer la cicatrisation.

Après avoir subi toutes les auscultations préopératoires au sein d’une clinique dentaire, le chirurgien-dentiste et son patient devront choisir deux dates. À la première, il faudra mettre en place la racine artificielle qui servira de fixation pendant qu’à la seconde, il ne reste plus qu’à poser la couronne. Généralement, ces deux interventions sont espacées de deux ou  trois semaines. Cela garantit la solidité de l’implant dentaire.

Quoi qu’il en soit, il est important de consulter un spécialiste afin de porter une prothèse confortable. Un praticien expérimenté pourra aussi prescrire des médicaments qui vont éliminer les douleurs potentielles.

(Visited 16 times, 1 visits today)
Partager l'article sur :