Remèdes et traitements contre la constipation

La constipation est un problème intestinal qui touche une personne sur cinq en France. Elle peut vraiment faire souffrir la personne qui en est touchée et avoir un impact considérable sur son quotidien. Diverses astuces, remèdes et traitements peuvent néanmoins être mis en œuvre afin de prévenir ou de guérir ce mal. N’hésitez donc pas à lire la suite de cet article afin de découvrir l’ensemble de ces moyens pratiques.

L’exercice physique pour stimuler son ventre

Peu de choses peuvent parfois suffire pour pouvoir lutter contre ce problème. L’exercice physique peut en effet aider votre ventre à retrouver un fonctionnement normal. Si le mal persiste, il va falloir opter pour une activité physique plus fréquente. La course à pied, les exercices d’abdominaux, le renforcement musculaire, la natation, etc… sont tous des solutions envisageables. Choisissez donc l’activité qui vous plaît le plus et pratiquez-la régulièrement.

Il est aussi envisageable d’opter pour un massage du ventre. Ce dernier se fera à l’aide de petits mouvements circulaires qui partent de la partie droite du ventre, remontent vers le bas des côtes, basculent ensuite sur le côté gauche et redescendent vers le bas des abdominaux, en dessous du nombril. Pour faire le massage, n’hésitez pas à vous procurer les outils adéquats dans les différentes pharmacies et les parapharmacies de votre région. Si vous vivez dans la capitale, les pharmacies de Paris devraient toutes en avoir.

L’alimentation : un autre facteur à prendre en compte

L’alimentation est aussi un des facteurs-clés. N’hésitez donc pas à consommer différents fruits, légumes et fibres. Privilégiez particulièrement les prunes, les pruneaux, les raisins, les légumes verts, le pain complet et les haricots secs. Les produits laitiers, quant à eux, doivent tous être évités à l’exception du yaourt. Évitez également la viande, le thé, le pain blanc, les pâtes et les aliments sucrés.

Boissons et infusions

L’eau facilite aussi le transit intestinal, il faut donc en boire au moins 1,5 litre par jour. D’autres boissons peuvent aussi vous aider. Il y a notamment le jus d’agrumes dans lequel il faut verser une cuillerée d’huile d’olive et qu’il faut boire à jeun. Le jus de radis noir, que vous pourrez retrouver sous forme d’ampoule permet lui aussi de libérer ses intestins. Consommez en une ampoule deux à trois fois par jour, à jeun, pendant une semaine.

Les recettes de grand-mères peuvent aussi se révéler efficaces. Buvez par exemple une cuillère à soupe d’huile d’olive mélangée à un demi-citron et à une pincée de sel à jeun ou une infusion de liseron des haies (15 grammes de racines dans un litre d’eau sont amplement suffisants).

Aller aux toilettes à des heures régulières

Pour que votre système digestif puisse se libérer passez aux toilettes de manière régulière, par exemple tous les matins ou en fin d’après-midi. Le but est ici d’accommoder votre organisme. Le temps d’adaptation variera cependant d’une personne à une autre. Si aucune de ces mesures ne fonctionne par contre, n’hésitez surtout pas à consulter votre médecin. ; il saura quoi faire.

Les laxatifs des produits à n’utiliser qu’en dernier recours

Les laxatifs ne doivent être utilisés qu’en tout dernier recours, c’est-à-dire si aucune des autres mesures précédentes n’a fonctionné. Optez dans un premier temps pour les laxatifs doux. Vous aurez alors le choix entre les laxatifs de lest et les laxatifs osmotiques. Évitez toutefois les utilisations trop fréquentes ; cela pourrait engendrer une dépendance.

(Visited 7 times, 1 visits today)
Partager l'article sur :