Zoom sur les divers types de VMC

La ventilation d’une maison s’est toujours faite grâce à des ouvrants pour améliorer le confort dans l’habitation. Avec la technologie, les chercheurs ont mis en place différents types de VMC parfaitement adaptés pour les maisons en construction comme en rénovation. Focus sur les différents types de VMC disponibles sur le marché.

La VMC simple flux

Il y a deux types de ventilation mécanique contrôlée à simple flux sur le marché : l’autoréglable et l’hygroréglable. Ces deux catégories de ventilation peuvent être installées dans toute la pièce de la maison pour extraire l’air afin de le renouveler.

La première solution, c’est-à-dire la VMC autoréglable, adapte son activité selon la pression présente dans la pièce pour que le débit d’air soit stable. Son plus grand avantage réside dans l’accessibilité de son prix même s’il ne permet pas une flexibilité sur la consommation d’énergie.

La VMC hygroréglable est la ventilation la plus rentable et économique sur le marché lorsqu’il s’agit de simple flux. Elle fonctionne en fonction de l’hygrométrie, la sortie et l’entrée d’air marche indépendamment. L’ouverture peut varier en fonction du taux d’humidité présent dans la maison.

Solution économique à l’achat, la VMC simple flux s’adapte parfaitement à toutes les configurations d’une maison par rapport aux autres types de ventilation. De plus, la consommation en électricité peut être réduite de manière considérable.

La VMC double flux

La ventilation mécanique contrôlée à double flux est un moyen d’aération plus moderne que celle à simple flux. Elle insuffle l’air dans toutes les pièces de l’habitation tout en y effectuant une activité d’extraction d’air vicié. Cette technique permet de limiter l’entrée des polluants externes et d’empêcher toutes déperditions d’énergie.

Ce procédé est possible grâce à un échangeur thermique et à de puissants filtres pour l’épuration de l’air. La différence de ce type de ventilation à la VMC simple flux est qu’elle n’a pas besoin de pose d’une entrée d’air. Cependant, installer une VMC double flux n’est pas aussi simple qu’elle en a l’air, l’intervention d’un spécialiste est vivement recommandée.

Si un foyer modeste répond à toutes les conditions d’éligibilité, il est envisageable qu’il bénéficie de l’aide de l’ANAH (Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat) pour la pose d’une VMC double flux.

Autres types de ventilation mécanique contrôlée

La VMC gaz est une ventilation posée uniquement dans un logement collectif et l’extraction nécessite l’utilisation d’une chaudière à gaz. Elle fait partie de la ventilation simple flux puisqu’elle permet à la fois l’extraction des combustibles et de l’air pollué.

Pour une ventilation double flux, il est envisageable de la combiner avec un chauffe-eau thermodynamique ou des puits canadiens. L’avantage de cette solution est qu’elle permet d’obtenir de l’air frais et chaud même durant l’hiver.

Lorsqu’elle est accompagnée d’une pompe à chaleur, l’air neuf insufflé par la VMC double flux peut être chauffée pour davantage de confort dans toute la maison. Il faut savoir qu’il est envisageable d’obtenir de l’eau chaude sanitaire avec cette solution.

(Visited 13 times, 1 visits today)
Partager l'article sur :