Pourquoi engager un majordome?

Le rôle d’un majordome est important dans le secteur de l’hôtellerie. Ce n’est pas qu’une personne destinée à accueillir les invités et à leur servir du thé, comme veulent bien nous le faire croire les films. En effet, ce n’est pas un établissement hôtelier qui va contredire ce fait. Les attributions du majordome sont tellement nombreuses que ce professionnel mérite qu’on les revisite.

Que fait un majordome?

Majordome fait partie des métiers de l’hôtellerie. Il peut intervenir soit dans le domaine de l’hôtellerie-restauration même, soit à titre privé, c’est-à-dire à domicile. Dans les deux cas, son rôle principal est d’encadrer le personnel et de veiller à ce que tout le monde fasse son travail correctement. Parmi ses principales attributions, on peut citer les suivantes :

  • Accueillir les invités
  • Servir les repas
  • Organiser le service
  • Superviser le personnel d’entretien et de maintenance
  • Superviser l’organisation des ménages

Le majordome est donc en gros chargé d’organiser le travail général. Toutefois, il faut noter que les majordomes ne sont pas tous les mêmes. Certains possèdent une qualification professionnelle plus poussée que d’autres et est sollicité pour exécuter des tâches spécifiques, comme par exemple la composition d’un bouquet floral pour un client particulier.

Un professionnel aux petits soins

Les avantages d’engager un majordome sont nombreux dans le secteur de l’hôtellerie. Tout d’abord, il assure un séjour confortable aux clients en étant à leurs petits soins. Le majordome est un professionnel polyvalent qui sera en mesure de répondre à tous les besoins des clients, même les moins conventionnels.

Grâce à un bon management d’équipe et une expérience professionnelle de longue date, le majordome assure un service de qualité, ce qui rehaussera en même temps l’image de votre enseigne. Les majordomes rendent vraiment la vie hôtelière et le service plus agréables. C’est une personne en qui le propriétaire a une confiance aveugle.

C’est le professionnel à qui on se réfère dès qu’il y a un problème. Grâce à son carnet d’adresses bien rempli et ses qualifications, le majordome trouve toujours une solution à chaque fois. Il a plus d’un tour dans son sac !

La formation de majordome

Exercer le métier de majordome n’est pas à la portée de tout le monde, du moins pas sans avoir suivi une formation de majordome au préalable, agréée par le gouvernement. Celle-ci est d’une durée de 800 heures et porte sur différentes thématiques, à savoir le dressage de la table, la préparation des repas, la gestion du personnel et des grandes propriétés, une formation sur le métier de réceptionniste…

Comme l’utilisation d’outils technologiques de pointe fait partie du quotidien du travail d’un majordome, la formation hôtelière inclue l’usage des outils de reporting et des plateformes en ligne. Mais ce n’est pas tout. Selon la formation choisie, elle peut aussi inclure par exemple la communication, la gestion de la garde-robe ou encore les soins des animaux de compagnie. Il est possible de suivre la formation en alternance.

L’importance des qualités personnelles

La professionnalisation n’est pas le seul élément indispensable pour pouvoir exercer le métier de majordome. En effet, pour remplir ses fonctions, le maître d’hôtel doit non seulement avoir suivi un enseignement professionnel, mais aussi posséder certaines qualités personnelles. Pour commencer, il doit aimer être au service des autres et faire preuve d’un bon relationnel.

Il doit aussi être calme et patient pour pouvoir assurer le management de son équipe, tout en étant aux petits soins des clients. Par ailleurs, une bonne connaissance de l’hôtellerie-restauration, des usages et des protocoles est indispensable, sans compter qu’il doit pouvoir s’adapter à toutes circonstances, réfléchir rapidement et être un bon guide car c’est en quelques sortes le pilier des employés, des clients et de l’hôtel-restaurant en général.

Enfin, une bonne présentation est requise car le majordome est l’image que se font les clients de l’enseigne. Il doit aussi être méthodique et ponctuel dans l’exercice de ses fonctions.

(Visited 15 times, 1 visits today)
Partager l'article sur :