Nos 5 supers astuces pour affronter la rentrée !

Aussi bien pour les parents que pour les enfants, la rentrée est synonyme de chamboulements. Changer et s’adapter à un rythme, autre que celui des vacances, représente sûrement un peu de difficulté au départ. Mais rien n’est impossible ! Dés le départ, faites preuve à la maison d’organisation et de fermeté pour pouvoir parvenir à une zen attitude. Alors dés maintenant prenez … et, les bonnes décisions et, les bonnes habitudes ! Vous êtes là pour accompagner vos enfants et leur accorder le temps nécessaire, sans aussi vous oublier.

Bien avant la rentrée !

Cartables et fournitures, rendez-vous chez le dentiste, vêtements et chaussures … Chaque année à la rentrée ce sont les mêmes obligations qui reviennent : achats, visites .

Je me rappelle de ma mère, elle avait décidé de s’en « débarrasser » avant de partir en vacances. Pourquoi ne pas, vous aussi vous y prendre à l’avance ? Dés la mi-juillet, préparez vos listes et réalisez ce qui est faisable. Un mois avant, vous pouvez déjà effectuer une partie ou la totalité des achats. Tout comme, vous commencerez par, s’il le faut :

  • Ranger et faire le tri à la maison (2 piles : se débarrasser et garder)
  • Décider de nouveaux aménagements (des placards ou des étagères)
  • D’acheter un nouveau bureau pour votre aîné

En prenant de cette façon vos dispositions, vous partirez la tête allégée et profiterez beaucoup mieux de vos vacances !

Avec douceur mais fermeté !

Durant ces derniers mois, des habitudes ont été prises, comme dîner et se coucher tard, les enfants ont eu tendance à s’attarder un peu plus devant leurs écrans, etc.

Et la rentrée vient perturber tout cela. En cela, préparer nos chérubins pour l’école et veiller à les faire coucher tôt n’est des fois pas suffisant. Vous aurez à les réveiller plus tôt et ils seront certainement fatigués. Pourtant, ils ont besoin de concentration et d’énergie pour suivre les cours en classe.

Il vous faudra davantage de rigueur pour vous faire entendre, les reprendre à 2 fois, si vous souhaitez éviter les pleurs du matin et la cacophonie ! Mais pas d’inquiétude inutile, tout se mettra en place naturellement, faites confiance à leur rythme biologique !

Appliquer vos routines !

Dés le matin et ce jusqu’à l’heure du dodo, suivez vos rituels, répétez vos petites phrases et vos actions comme des leitmotivs ! Vous vous simplifierez la vie pour éviter, par la suite, de reposer toujours les mêmes questions (« As-tu préparé tes affaires pour demain matin ? », « Est-ce que tu as déjà pris ton déjeuner et ton goûter sur la table de la cuisine», « As-tu fini ton bol de céréales, va te brosser les dents » etc.).

Comme vous le savez, les actions mécaniques permettent de rassurer vos enfants et de leur donner les repères voulus. Pour cela, s’il est nécessaire, préparez vos « to do listes », une pour les enfants, une pour la maison et une pour vous-même !

Tâches ménagères, courses et repas

Donnez-vous le temps de tout faire ! Vous avez aussi le droit de ne pas y arriver car vous n’êtes sûrement pas Hercule.

Plutôt que de tout faire en une seule fois : le ménage, préparer la liste des courses et la liste des menus … sans oublier, la confection des repas, vous pouvez vous départager. Vous décidez, par exemple, de mettre le plus gros à faire sur le week-end et de répartir le reste sur la semaine. Ainsi, vous allégerez considérablement vos tâches.

Faites tous les jours un peu et ce que vous pouvez, tout simplement ! Vous éviterez de vous mettre la pression, de vous rendre coupable inutilement et d’en arriver au stress.

Relâchez-vous la journée est terminée !

C’est le moment de décompresser pendant que les enfants vaquent à leurs activités habituelles (bain, goûter, devoirs, jeux…).

Si jamais vous avez encore du travail, le dîner à préparer, des dossiers que vous avez ramené,etc. Vous avez le droit de laisser tomber de temps en temps, votre rôle de super maman ! Prendre une baby sitter pour déléguer une à deux fois par semaine, s’organiser avec d’autres parents pour le ramassage ou commander une pizza pour le dîner, etc. Prendre connaissance des autres systèmes pour vous faciliter le quotidien ou ne pas hésiter à demander de l’aide, tout ou un rien peut vous aider, pensez-y !

Regroupez-vous en famille et passez du temps ensemble ! À table, allez à la pêche aux informations et discutez. Ne pas perdre le fil des échanges et être toujours auprès d’eux, ça c’est important !

(Visited 19 times, 1 visits today)
Partager l'article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *