Pourquoi effectuer un pré-contrôle avant un contrôle technique ?

Le contrôle technique est une vérification obligatoire pour tous véhicules de moins de 3,5 tonnes. Durant cette phase, le vérificateur peut soumettre une voiture à la contre-visite en cas de contrôle défavorable. Voici l’importance d’un pré-contrôle avec un spécialiste.

Le pré-contrôle, un moyen d’éviter la contre-visite

Le contrôle technique, que vous pouvez faire dans un centre comme Sécuritest Auto Contrôle Salonais, vise à analyser et à vérifier 133 points, dont 123 peuvent causer une contre-visite. Le pré-contrôle permet à un automobiliste d’éviter la soumission de sa voiture à cette contre-visite.

Cette prestation peut être effectuée par le propriétaire lui-même ou par un professionnel pour bénéficier de ses conseils. Parfois, elle peut être proposée gratuitement par le centre auto choisi par le propriétaire du véhicule à contrôler.

L’avantage principal de ce service est de permettre au propriétaire de la voiture de faire de l’économie en temps et en argent tout en tirant profit de l’accompagnement d’un spécialiste, surtout lorsqu’il s’agit de vérifier les pièces difficiles d’accès. C’est d’ailleurs le cas pour le contrôle des amortisseurs ou du châssis.

Avec un centre auto spécialisé, il est envisageable de vérifier partiellement ou complètement les points importants par une pré-visite avant de passer au contrôle technique obligatoire.

Réparer les défaillances fréquentes

Les défaillances entraînant une contre-visite concernent souvent 5 défauts fréquents : la plaque d’immatriculation, l’émission de monoxyde de carbone, les problèmes liés aux pneumatiques, le système de freinage ainsi que la visibilité (l’éclairage et la signalisation).

Il faut savoir que la fixation de la plaque d’immatriculation, qu’elle soit à l’arrière ou à l’avant, est prise en compte par le contrôleur. La plaque réglementaire est la seule à être acceptée, elle doit être lisible et comporter entre autre l’identifiant territorial et le sigle européen.

Pour la pollution, les fumées s’échappant du pot d’échappement doivent être presque transparentes, c’est-à-dire qu’elles ne doivent pas avoir une teinte noire, blanche ou bleue. L’échappement ne doit comporter aucune fuite. Si c’est le cas, le professionnel procède à sa fixation ou à sa réparation.

Concernant la visibilité, les pneumatiques et le freinage, le pré-contrôle est le seul moyen de trouver le dysfonctionnement et d’éviter une contre-visite. Cela peut débuter par la vérification de la pression des roues au contrôle des circuits de votre signalisation et éclairage.

Faire appel à un garagiste professionnel

Grâce à l’expérience acquise par le mécanicien professionnel, il arrive à détecter toutes les défaillances présentes sur un véhicule. Il peut en effet trouver le dysfonctionnement invisible pour un simple automobiliste et il peut le réparer pour que la voiture ne soit pas soumise à une contre-visite.

Même pour des défauts minimes, le garagiste intervient et indique au propriétaire la source du problème. Il peut par la suite proposer la meilleure solution pour résoudre au mieux le souci. Dans certains cas, le remplacement des pièces est nécessaire.

Le mécanicien intervient pour que chaque équipement de la voiture fonctionne comme il se doit. C’est le cas des essuie-glaces, des rétroviseurs et des ceintures de sécurité. Faire appel à un mécanicien qui maîtrise parfaitement le pré-contrôle permet d’éviter tous problèmes lors d’un contrôle technique.

(Visited 10 times, 1 visits today)
Partager l'article sur :